publicité

Retraite

Retraite

Combien percevrez-vous lorsque vous serez à la retraite ?

Pour le savoir, nous vous proposons de réaliser avec vous et gratuitement un Diagnostic Retraite, véritable bilan de votre situation actuelle et future.senso duo huile

Nous vous conseillerons également dans le choix des solutions les mieux adaptées à vos objectifs.flexa plus

Pour en bénéficier, il vous suffit de nous appeler pour prendre rendez-vous au ou de remplir le formulaire de contact. Nous pourrons vous rencontrer sur votre lieu de travail ou en nos locaux, à votre convenance.men solution plus action

Le régime de base des salariéshallu motion effet

Pour bien préparer sa retraite, il faut répondre à 2 questions : quand atteindrai-je le taux plein et combien toucherai-je ? Le taux plein est le paiement sans pénalité de la pension de la sécurité sociale. Le montant le plus élevé susceptible d’être atteint par un retraité représente 50 % du salaire annuel moyen sachant qu’il ne dépassera jamais la moitié du plafond de la sécurité sociale. A cela s’ajoute la condition d’avoir cumulé entre 160 et 166 trimestres selon l’année de naissance. Si vous liquidez votre retraite entre 65 et 67 ans selon votre année de naissance, vous pouvez bénéfi cier d’une retraite à taux plein sans avoir cotisé le nombre de trimestres requis. Dès lors que vous avez effectué des études un peu longues, votre vie professionnelle a commencé au mieux à vingt-cinq ans. L’âge le plus vraisemblable de départ à la retraite est donc de soixante cinq ans.cga800 Avis

Les régimes de base obligatoires des artisans commerçantsCliquez ici

Avant 1973, la retraite était fonction des points acquis et de la valeur du point revalorisée chaque année. Depuis, elle est alignée sur le régime général des salariés du secteur privé avec des règles de calcul quasi identiques.site officiel

Les régimes de base obligatoires des professions libéralespotenga

À l’exception des avocats qui relèvent d’un régime spécifique, les représentants des professions libérales sont rattachés à l’une des dix sections professionnelles regroupées au sein de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL).

Les régimes de retraite complémentaires obligatoires

Le financement des régimes des salariés provient de cotisations directement prélevées sur leurs feuilles de paie.

Ensuite, ces régimes fonctionnent avec des points. Le montant de la pension est calculé en fonction du nombre de points acquis. Les accords des 25 avril 1996 et 10 février 2001 puis celui du 13 novembre 2003 ont programmé une baisse du rendement de ces régimes.

publicité

Retraite

Combien percevrez-vous lorsque vous serez à la retraite ? Pour le savoir, nous vous...

publicité
publicité